épode


épode

épode [ epɔd ] n. f.
• 1546; lat. epodos, gr. epôdos, de epi « sur » et ôdê « chant »
Hist. littér.
1Troisième couplet d'un chœur lyrique divisé en strophe, antistrophe et épode.
2Couplet lyrique composé de deux vers inégaux. distique. Par ext. Petit poème satirique écrit en distiques de ce genre. Les Épodes d'Horace.

épode nom féminin (grec epôdos, de epi, après, sur, et ôdê, chant) Couplet lyrique composé de deux vers iambiques de longueur inégale. Poème lyrique composé d'une suite de ces couplets. Dans la tragédie, troisième partie du chœur après la strophe et l'antistrophe. Dans le lyrisme choral grec, troisième élément, avec la strophe et l'antistrophe, de la triade, caractéristique de l'ode triomphale. Nom donné à de petits poèmes satiriques d'Horace.

épode
n. f. LITTER Pièce lyrique où se succèdent alternativement un vers long et un vers court.

⇒ÉPODE, subst. fém.
A.— PROSODIE GR. et LAT. Troisième couplet d'un chœur lyrique, qui suivait la strophe et l'antistrophe, et qui était d'un rythme différent. Parfois la cantate était chantée [aux fêtes grecques] pendant la procession, et le cortège faisait halte pour réciter l'épode (TAINE, Philos. art, t. 2, 1865, p. 178). Cette troisième strophe [du lyrisme choral] est dite épode (REINACH, Mus. gr., 1926, p. 101).
B.— RHÉT. GR. et LAT.
1. Second vers d'un distique (iambe dimètre ou de quatre pieds), dont le premier est un iambe trimètre (cf. MAR. Lex. 1933, p. 77).
2. Couplet lyrique formé de deux vers de mesure différente. Synon. distique (cf. MAR. Lex. 1933, p. 77).
P. ext. Poème lyrique composé de plusieurs de ces couplets. Les Épodes d'Horace. Ils croyaient se cacher dans leur bassesse obscure... Sur ses pieds inégaux l'épode vengeresse Saura les atteindre pourtant (CHÉNIER, Iambes, 1794, p. 269). Puisque les chants amoebées avaient repris, je ne voulus pas être en reste et préparai mon épode (GIRAUDOUX, Siegfried et Lim., 1922, p. 171).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1. 1550 terme de prosodie gr. « troisième partie d'une ode » (RONSARD, Odes et Bocages de 1550, au lecteur ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 1, p. 46 : Je ne te dirai point à présent que signifie Strophe, Antistrophe, Epode (laquelle est toujours differente du Strophe & Antistrophe de nombre ou de rime)); 2. 1552 « couplet lyrique composé de deux vers inégaux; poème écrit en distiques de ce genre » (RABELAIS, Quart Livre, éd. R. Marichal, chap. 51). Empr. au lat. impérial du gr. de même sens, de « sur » et « chant ». Fréq. abs. littér. :19.

épode [epɔd] n. f.
ÉTYM. 1546; lat. epodos, grec epôdos, de epi « sur », et ôdê « chant ». → Ode.
Histoire littéraire.
1 Troisième partie d'une ode. || L'ode était divisée en strophe, antistrophe et épode. || L'épode figure dans les odes pindariques de Ronsard.
0 Il (Ronsard) a changé les ballades, les chants royaux, les rondeaux et toutes les formes nationales de notre poésie contre les strophes, les antistrophes, les épodes et les formes grecques et latines (…)
Th. Gautier, les Grotesques, p. 102.
2 Couplet lyrique composé de deux vers inégaux.Par ext. Poème satirique écrit en distiques de ce genre. || Les Épodes d'Horace.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Epode — Epode, in verse, is the third part of an ode, which followed the strophe and the antistrophe, and completed the movement.At a certain point in time the choirs, which had previously chanted to right of the altar or stage, and then to left of it,… …   Wikipedia

  • Epode — Ep ode, n. [L. epodos, Gr. ?, fr. ?, adj., singing to, sung or said after, fr. ? to sing to; epi upon, to + ? to sing: cf. F. [ e]pode. See {Ode}.] (Poet.) (a) The after song; the part of a lyric ode which follows the strophe and antistrophe, the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • epode — [ep′ōd΄] n. [MFr épode < L epodos < Gr epōidos, incantation, lit., song sung after < epi , upon, after + aeidein, to sing: see ODE] 1. a form of lyric poem, as of Horace, in which a short line follows a longer one 2. the stanza that… …   English World dictionary

  • Epode — (v. gr. Epōdos), 1) Nach od. Schlußgesang; 2) der auf Strophe u. Antistrophe folgende Nachsatz, s.u. Strophe; solche Gedichte hießen Epodĭka u. kommen bei Pindar u. in den dramatischen Chören vor; 3) ein in einem Gedicht nach bestimmten… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Epode — Epōde (grch.), Nach , Schlußgesang; in den altgriech. Hymnen und Chorliedern der auf Strophe und Antistrophe folgende Abgesang; auch eine Gattung lyrischer Gedichte, in der ein längerer Vers mit einem kürzern abwechselt, wie solche z.B. von Horaz …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Epode — Epode, griech., in der antiken Lyrik Theil eines Liedes, auf Strophe und Antistrophe folgend und eine rhythmische Abtheilung schließend. Epoden, ist auch der Name des 5. Buchs der Oden des Horaz, meistens in jambischen Versmaßen verfaßt und… …   Herders Conversations-Lexikon

  • epode — 1590s, a kind of lyric poem in which a short line follows a longer one (invented by Archilochus, also used by Horace), from L. epodos, from Gk. epodus after song, incantation, from epi after (see EPI (Cf. epi )) + odein to sing (see ODE (Cf.… …   Etymology dictionary

  • Epode — Als Epode (griechisch ἐπῳδός, Nachgesang, Refrain) bezeichnet man eine lyrische Dichtform, in der abwechselnd regelmäßig längere und kürzere Verszeilen vorkommen. Besonders bekannt sind die Epoden des römischen Dichters Horaz. Formen Gemeinhin… …   Deutsch Wikipedia

  • Epode — Ep|o|de 〈f. 19〉 1. 〈in der altgriech. Dichtung〉 die auf Strophe u. Gegenstrophe folgende, anders aufgebaute 3. Strophe, ähnlich dem Abgesang im Meistergesang 2. 〈altgrch. u. röm. Dichtung〉 lyrischer, auf eine längere Zeile folgender Kurzvers 3.… …   Universal-Lexikon

  • ÉPODE — s. f. Terme de la poésie lyrique des Grecs, qui signifie, La troisième partie d un chant divisé en strophe, antistrophe et épode.  Les Épodes d Horace, Le dernier livre de ses poésies lyriques …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)